Stacks Image 3388
Elisabeth Diamantidis - mise en scène
Stacks Image 3390
Bruno Fontaine - Jeux et mise en scène
Stacks Image 3392
Yvan Perrier - Musiques
Stacks Image 3394
Denis Servant - Lumière et régie



Pourquoi San Antonio?... peut-être parce que derrière ce grand commissaire se cache un grand auteur. Frédéric Dard, écrivain passionné, prolifique au possible (175 aventures de San Antonio, et bien d’autres essais, romans, pièces, scénarii...).
Stacks Image 325
D'après Frédéric Dard

Avec Bruno Fontaine
Mise en scène Elisabeth Diamantidis
Lumières Denis Servant
Musiques Yvan Perrier
Nous sommes tous des gars en train de mourir, à partir du moment où on sort de Maman...
Frédéric Dard
SAN-ANTONIO chez les «Gônes» entraîne notre cher commissaire et son valeureux compagnon, Bérurier, dans une enquête visant à retrouver des enfants disparus à Grangognant au Mont d’Or. Des rencontres surprenantes avec une chanteuse à la retraite, un patron de bar de nuit, une institutrice candide, et bien d’autres, sont au programme, ainsi qu’une nouvelle vocation pour «Sa Majesté Béru»: instituteur! Nul doute que sa «pédé-gabegie» fasse un malheur!
Il y a tellement de rebondissements dans mes livres qu’on les croirait en caoutchouc.
Frédéric Dard
Stacks Image 339
Il faut beaucoup de talent pour faire rire avec des mots. Mais il faut du génie pour amuser avec des points de suspension...
Frédéric Dard
Un jongleur de mots. Cet «écrivain forain» comme il le disait lui-même, joue avec un langage inimitable et savoureux. Cynique, caustique, son écriture révèle un homme simple, convivial, pour qui l’Amour, la nourriture, l’alcool, bref les plaisirs terrestres, sont essentiels. Une grande générosité qui, comme si souvent, est basée sur une grande noirceur, un profond désespoir. La vie ressemble à ces grandes foires, où rires des enfants, lumières, musiques, manèges se mélangent le jour pour laisser place à un silence glacial le soir venu, une «glauquitude» totale....
Quand j’ai besoin d’un mot que ma langue me refuse, je l’invente !
Frédéric Dard
Stacks Image 350
San-Antonio et cet homme ne font qu’un. Et ce depuis le jour, en 1950, où l’auteur pose son doigt au hasard sur une carte du monde, et tombe sur « SAN ANTONIO - TEXAS». Ils se ressemblent, s’assemblent, prennent à partie les lecteurs, leur parlent, les secouent même! Quoi de plus théâtral? L’auteur-personnage interpelle, comme le comédien. L’un, protégé par un livre, l’autre par un quatrième mur! Que rêver de plus? Tout est là! De plus l’histoire se passe à Lyon, ville si connue par l’auteur, qui profite de l’action pour nous la présenter.
A Lyon, la vraie lumière ne vient pas d’en haut, mais d’en bas.
Frédéric Dard

Regardez le teaser ci-dessous :

Un défi? Une performance? Non, juste un comédien, tout aussi passionné et cinglant qu’un auteur, une rencontre entre des mots et un passeur de mots. Bruno Fontaine est seul sur scène, et interprète une trentaine de rôles. Un exercice physique, drôle, laborieux, et tellement savoureux! Tout est dans le texte. Pas besoin de décors, de grands effets. Un regard, un geste, une voix, une attitude suffisent pour qu’un personnage apparaisse. Ce monologue nous emporte, nous surprend et amuse. Que demander de plus? Concernant notre travail, il s’agissait d’être précis et de donner à voir. Faire que le vide soit plein, que chacun puisse laisser aller son imaginaire. De la contrainte naît la création? Alors voilà! Et finalement tout cela n’est-il pas simplement la base de notre travail? Une scène, un acteur, un texte...
E.DIAMANTIDIS
© 2008-2017 evedia Contact